EmergenceFM

Histoire de jeux A Way Out

Chroniques

Histoire de Jeux

Histoire de jeux A Way Out

Hazelight Studios/Electronic Arts 

Aujourd’hui je vous propose de rentrer dans l’univers de A Way Out, un jeu entièrement coop avec de grandes allures de Prison Break, ce jeu n’en fut pas moins qu’une grande réussite.

A Way Out est un jeu vidéo d’action-aventure en coopération développé par Hazelight Studios et édité par Electronic Arts sur PlayStation 4, Xbox One et PC, sorti le 23 mars 2018.

Et oui, ce jeu est exclusivement coopératif, impossible donc d’y jouer en solo, et de toute manière, le jeu perdrait l’intégralité de son intérêt, car c’est là toute la puissance de ce jeu, il faut coopérer, se synchroniser, on voit en permanence sur son écran, l’écran de son coéquipier et inversement, tout le jeu est basé sur ça.

Pour le scénario, nous sommes en 1972 et vous incarnez un des deux protagonistes avec votre ami, Vincent Moretti et Leo Caruso. Le jeu débute avec l’arrivée de Vincent en prison, alors que Leo quant à lui, y résidait déjà depuis 6 mois. Vincent et Léo vont se lier d’amitié en s’aidant mutuellement lors de bagarres virulentes au sein de la prison, mais Léo a un plan pour s’évader de la prison, voilà le scénario principal du jeu, ou vous allez devoir mettre tout en œuvre avec votre coéquipier afin de vous évader sans vous faire repérer.

Ce jeu est le tout premier réalisé par Hazelight Studios, et pour une première, c’est très clairement une réussite, le scénario nous tient en haleine jusqu’à la fin avec énormément de rebondissement et de twist, l’aspect coopératif et clairement réussi, avec des mises en scène sous forme de cinématique vraiment réussies ou les deux joueurs doivent se synchroniser afin de parvenir à leurs fins.

Ce jeu peut s’adresser à tout type de joueur, les peu expérimentés comme les + aguerri, car par moment, on s’approche vraiment du film interactif que du jeu vidéo, ce jeu peut donc plaire à tout le monde, et si vous êtes fan de la série Prison Break, ce jeu ne va pas manquer de vous rappeler des souvenirs et des bonnes sensation d’évasion. 

C’est la fin de cette chronique, merci de m’avoir écouté et on se retrouve très vite pour de nouvelles aventure jeux vidéo ludique.