TOUTOU STAR

Une vie de chien? Certainement pas pour ces toutous, véritables célébrités du net. Cajolés, chouchoutés et photographiés, ils comptent autant de followers et de fans que certaines stars hollywoodiennes. Et se prélassent dans un luxe qu’on leur envie un peu.

Chronique réalisée par MANON.

 

1. Jiff

Jiff, le Loulou de Poméranie star a son propre site web et compte 6,8 millions de followers sur Instagram. Il possède en outre des livres, calendriers et housses de smartphone à son effigie. Et un jour lui est même dédié à Los Angeles, le 20 août étant officiellement le « Jiff Day ». Ce toutou, ou du moins ses maîtres, gagne en moyenne 14.500 euros par publication sur les réseaux sociaux.

2. Toast

Toast, le petit Cavalier King Charles, dont la langue dépasse en permanence, atteint les 378.000 fans sur Instagram. Elle mène également une carrière de mannequin canin, avec notamment un livre de photographies à son actif.

3. Doug

Doug est le Pug le plus célèbre de la planète, avec notamment 2,9 followers sur Instagram et plus de 6 millions sur Facebook. Le petit toutou s’affiche aussi sur sa chaîne Youtube et a de nombreux copains célèbres, notamment Katy  Perry, Shakira et Justin Bieber. En plus d’un livre et d’un calendrier, Doug possède une ligne de vêtements à son effigie. Chacun de ses clichés lui permettant de gagner 13.000 euros, son maître a arrêté de travailler pour devenir son photographe personnel à temps plein.

4. Tuna

Tuna, le petit chien issu d’un croisement entre un Chihuahua et un Teckel est suivi par 1,9 millions de personnes sur Instagram. Adopté en 2011 après avoir été abandonné à cause de son apparence hors norme, il est aujourd’hui apparu dans différents talks-shows et est mis à l’honneur dans une foule de produits dérivés dont des bagues, des sacs et des t-shirts.

5. Tinkerbelle

Tinkerbelle est un supermodel de la race canine. Elle a notamment posé pour Ralph Lauren, American Eagle et Converse. Fière de 163.000 followers sur Instagram, cette petite croisée entre un Epagneul nain et un Bichon Maltais possède ses propres chapeaux et calendriers.

6. Boo

Impossible de parler d’animal célèbre sur internet sans évoquer Boo, le Loulou de Poméranie aux 17 millions de fans sur Facebook et 580.000 sur Instagram. Sponsorisé par Crocs et Virgin American Airlines, il réalise des bénéfices d’un million d’euros par an, notamment en produits dérivés comme des posters, des portefeuilles, des coussins ou encore des tasses.

Mais s’ils sont tous à croquer, on préfèrera toujours les animaux qui peuvent profiter en toute liberté, pas vous?

 

+ d’infos / source

 

 

FESTIVAL CHAMP LIBRE

Le festival invite des artistes d’horizons différents, soutient la création et présente le travail de jeunes artistes hors des métropoles.
Ecoutez l’emission enregistrée sur le festival :

+ d’infos : visitez le site internet

Ecoutez la bande annonce de l’emission :

 

Pluridisciplinaire
Le Festival Champ Libre à Saint-Junien est dédié au croisement des disciplines : spectacles, expositions, ateliers, spectacles jeune public, performances, déambulations dans la ville, films et des « causeries » ensemble…
Autant d’artistes et d’univers à découvrir.
Il est primordial que de nouvelles propositions apparaissent, qu’un autre langage s’établisse, et que des risques soient pris. Nous soutenons ces « risques » là.
Apporter toujours plus de nouveauté, de dynamisme, de contradiction, pour ne jamais s’enfermer.
Notre rôle est de faire voyager, de surprendre, de déstabiliser le spectateur, de réveiller sa conscience politique et citoyenne ainsi que sa curiosité.

International
Cette année, Il s’associe encore à des festivals de la Région Nouvelle Aquitaine ainsi qu’à différents acteurs culturels européens.
Il collabore avec les artistes invités en s’inscrivant dans une dynamique internationale.

Fédérateur
Créé par un collectif d’artistes, Champ Libre souhaite prêter main forte à d’autres artistes qui ont un propos à défendre, des mots à dire, des pièces à jouer. Il souhaite aussi créer une grande fête culturelle à laquelle tout le monde est invité. Cet acteur fédérateur n’a de sens qu’avec le public. Le festival tend à développer plus de propositions participatives avec les spectateurs, riche des échanges qui sont nés lors des premières éditions .

Éducatif – Pour un Éveil des Regards
Le festival veut développer un véritable projet pédagogique en sensibilisant les spectateurs dès leur plus jeune âge.
Des spectacles-goûters sont mis en place, des spectacles « jeune public » ainsi que des courts-métrages, dans une perspective de découverte artistique.
Nous souhaitons aller à la rencontre des scolaires en organisant des stages pratiques, des ateliers et en présentant l’aboutissement de ce travail lors du festival.
Parallèlement à cette démarche, nous proposons des ateliers, des conférences ainsi que des rencontres, à destination du public adulte.

Créatif
Fidèles à notre curiosité, cette troisième édition permettra à des « premières » de spectacle de voir le jour. Le festival apportera son soutien à ces prises de risques, dans un esprit inlassable d’ouverture et de découverte.

Ceci sera notre petite dissidence

L’Édition se déroule du 26 Août au 02 Septembre 2018

FESTIVAL DE CONFOLENS

Carrefour des cultures du monde

10 ans déjà que le Théâtre des Ribières accueille danseurs, chanteurs, musiciens et festivaliers du monde entier ! Pour cet anniversaire, l’équipe a concocté une mise en scène théâtrale pour vous offrir des spectacles riches en émotions. 14 nationalités différentes seront au rendez-vous sur cette scène exceptionnelle, pour vous éblouir et vous émouvoir.

Ecouter l’emission spéciale :

 

+ d’infos sur leur site internet

Soirée 100 % Corrèze REUSSIE

Le samedi 07 juillet 2018, le Département a remis sa tournée au château de Sédières, dans le cadre du festival 100% Corrèze.

> Ecoutez le magazine qui lui est consacré.

 

 

Fort du succès de l’édition 2017, qui avait rassemblé plus de 4 000 personnes, le Conseil départemental ouvre à nouveau la saison culturelle estivale par une soirée concert.
EMERGENCE, pour le Groupement des radios associatives libres était présent

 

Un reportage de THIERRY BEAULATON pour le GRAL/EMERGENCE FM