BRONSON – Bronson LP + Bronson Remixes EP 1, Remixes EP 2 & Remixes EP 3

« L’album du moment » sur EMERGENCE, c’est BRONSON, par BRONSON… Un album, plus tout à fait une nouveauté, mais surtout une succession d’EP de Remixes.

A l’origine de ce premier album, il y a un « side-project » qui réunit depuis 2018 le duo de Seattle ODESZA, Mills et Clayton KNIGHT et le producteur australien originaire de Sydney Tom STELL, alias GOLDEN FEATURES…

Depuis la sortie de l’album fin 2020, trois EP de 4 à 6 titres chacun ont été successivement dévoilés, dont un tout récent, au début de ce printemps 2021.

Sans doute verra-t-on bientôt la sortie d’un double album compilant versions originales et remixes, avec peut-être quelques inédits supplémentaires.

Alors, si vous n’avez que découvert BRONSON en écoutant l’un des remixes distingué récemment par la playlist d’EMERGENCE, autant vous encourager à ne pas manquer cette future sortie… en écoutant votre radio électro-diversifiée préférée.

EMERGENCE vous conseille ainsi d’écouter d’abord les trois versions originales avec collaborations de l’album :

–       Sur « HEART ATTTACK » celle de la britannique Laura Bettinson, alias lau.ra, alias FEMME, alias troisième membre d’ULTRAISTA avec les producteur et batteur de RADIOHEAD ;

–       Celle, encore, du « so-british » TOTALLY ENORMOUS EXTINCT DINOSAURS sur le magnifique « DAWN »,

–       Celle, enfin, de l’Afro-américain Christopher Joseph Gallant, alias GALLANT sur « KNOW ME ».

Ces trois titres originaux sont d’ailleurs abondamment et excellemment remixés par la « crème de la crème » des producteurs de la planète électro anglo-saxonne, tels l’Australien CASSIAN, les britanniques SKREAM, PROSPA ou TSHA pour « KNOW ME », l’Australien HAYDEN JAMES,  le britannique EATS EVERYTHING ou les Néerlandais de TUNNELVISIONS  pour « DAWN » ; l’anglais PATRICK TOPPING, le duo australien SET MO ou l’Irlandais KRYTAL KLEAR pour « HEART ATTACK ».

A noter le titre qu’EMERGENCE apprécie tout particulièrement : le martial « KEEP MOVING », aussi bien en « VO » qu’en « remixes » (notamment celui du britannique Henry Smithson alias RITON), pour lequel BRONSON a « samplé » le son d’une armée en marche…

Au final, entre « Electronica » et « Melodic House », cette première collaboration entre ODESZA et GOLDEN FEATURES – et l’ensemble de ses talentueux « Guests » est suffisamment riche pour qu’elle retienne toute notre attention.